Vue aérienne ©Caeli.jpg

Nous vous proposons une solution sur mesure.

temps long pour mise en place d'un véritable projet touristique inscrit dans le tissu économique local. Mode de collaboration : DSP / concession / régie intéressée / baux emphytéotiques ou baux commerciaux.

Pour Jacques et Michel Guyot, tout a commencé en 1979. En Bourgogne, près d’Auxerre, le château de la Grande Mademoiselle, la cousine de Louis XIV, est à l’époque dans un triste état d’abandon et de délabrement. Ses deux hectares de toitures percées de toutes parts ont fait fuir tous les repreneurs potentiels.

Sans un sou en poche les deux frères, 28 et 32 ans, font néanmoins le pari de relever le défi. Au même moment, Saint-Fargeau est médiatisé dans la France entière par le feuilleton télévisé « Au Plaisir de Dieu » adapté du roman de l’académicien Jean d’Ormesson. C’est le début d’une grande aventure qui 35 ans plus tard a permis de sauver définitivement Saint-Fargeau.

Pour Jacques et Michel Guyot, tout a commencé en 1979. En Bourgogne, près d’Auxerre, le château de la Grande Mademoiselle, la cousine de Louis XIV, est à l’époque dans un triste état d’abandon et de délabrement. Ses deux hectares de toitures percées de toutes parts ont fait fuir tous les repreneurs potentiels.

Sans un sou en poche les deux frères, 28 et 32 ans, font néanmoins le pari de relever le défi. Au même moment, Saint-Fargeau est médiatisé dans la France entière par le feuilleton télévisé « Au Plaisir de Dieu » adapté du roman de l’académicien Jean d’Ormesson. C’est le début d’une grande aventure qui 35 ans plus tard a permis de sauver définitivement Saint-Fargeau.

Notre savoir faire : une longue expérience dans la mise en place et le lancement de projets innovants pour accueillir tous types de publics :

DSCN1531.JPG
18134612956036853.jpg
10.jpg
67B63C03-41E1-419B-AC2B-815297EE306A.JPG
chateau-bridoire-dordogne-tourisme-agenc
19449887_m.jpg
67210731_702215126967407_544621880565301
IMG_0358.jpg
BW3A2230.jpg

Quand le lieu le permet, nous diversifions les canaux de revenus afin de mieux absorber les chocs économiques : espaces de réception pour particuliers ou professionnels, hébergements, boutique, restauration... Chaque site doit trouver son équilibre et son propre modèle économique. Mais toujours dans le respect de nos valeurs. 

Espaces naturels, parcs et jardins historiques : nous considérons qu'un château est une architecture minérale qui a été conçue au sein d'une architecture végétale. Nous ne pouvons envisager de valoriser un lieu correctement sans son environnement. Les parcs et les jardins sont autant d'opportunités pour nous de développer de nouveaux concepts de visite répondant aux évolutions de la demande de nos visiteurs : tourisme vert, slow tourisme, zones de fraicheurs en période de canicule. Ainsi nous avons développé avec le temps une véritable expertise sur l'entretien et la préservation d'espaces naturels fragiles (motte de buis de 150 ans à Beaumesnil, élagage d'arbres de 300 ans, entretien de parterres à la française ou de jardins et parc à l'anglaise, de douves ou canaux...) mais aussi sur leur valorisation touristique : parcours des poisons à la Ferté, Vallée Mystérieuse à Bridoire, parcours des loups au château de Marzac...

Pour chaque site, nous devons nous adapter à la demande et trouver les meilleurs canaux afin de communiquer sur nos offres. Nous sommes spécialisés en communication digitale et fidélisation client : en 2021, nos châteaux abandonnent le papier ! Nous sommes les premiers en France à le faire. La fidélisation passe par un engagement sans faille pour la satisfaction de nos visiteurs. Ces derniers sont nos seuls mécènes et nous tenons à le leur faire comprendre, ils sont reçus comme des invités dans nos châteaux. L'esprit familial qui règne dans nos châteaux participe également à la création de ce lien. Enfin en renouvelant nos concepts de visite plusieurs fois par an nous arrivons à des taux de revisite sans équivalent dans les autres châteaux.

 

Nous avons une vision territoriale du tourisme, un site, si attractif soit il, ne se suffit désormais plus à lui même, une logique de réseau et de territoire est nécessaire afin d'attirer de nouvelles clientèles et d'allonger leur durée de séjour. Chacun de nos sites travaille de manière rapprochée avec les acteurs touristiques de leurs territoires et les autres sites touristiques à proximité. Cette logique territoriale est un facteur clé du succès ou de l'échec d'un projet et est donc au coeur de nos préoccupations.

Envie de suivre la Vie des Châteaux ? Suivez nous sur les réseaux sociaux !

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube
  • Instagram

Découvrir

Nos châteaux

Nos métiers

L'ecole Buissonnière

du Patrimoine

Conseil

Gestion déléguée

Nous soutenir

L'association

Crowdfunding

Nos produits

Blog

Formation

Boutique